Famiris myIriscare Plaintes

Soutien psychosocial

De quoi s’agit-il ?

En tant que travailleurs des institutions bruxelloises, votre bien-être psychologique nous tient à cœur. Il est possible que vous éprouviez du stress, de la désorientation, de l’angoisse ou encore de la colère. Il n’est pas anormal d’éprouver ces sentiments, mais des aides et outils mis en place peuvent aider à y faire face. Plusieurs initiatives existent afin de vous apporter un soutien psychosocial.

Quelles lignes d’écoute pouvez-vous appeler ?

ABBET – Association bruxelloise pour le bien-être au travail

Une ligne téléphonique d’écoute de tous les “professionnels des associations” (entreprises non marchandes bruxelloises). L’écoute est assurée par deux psychologues de l’ABBET et la ligne est ouverte tous les jours ouvrables de 13h à 17h ou sur rendez-vous. Bilingue : français et néerlandais.

N’hésitez pas également à répondre à leur appel à témoignages : les impacts de la crise sanitaire sur le bien-être au travail.

WEM – Worlwide Empathy for Medics

Une ligne téléphonique gratuite de soutien, qui met en contact le personnel de santé avec des écoutants emphatiques bénévoles. Gratuité des appels passés via WhatsApp. Il ne s’agit pas d’une écoute “professionnelle”. Son atout est l’écoute empathique entre pairs humains – qui sont pour la plupart des professionnels de la santé ou du bien-être – et son multilinguisme : ensemble, les écoutants parlent 19 langues.

PFCSM – Plateforme de concertation pour la santé mentale (COCOM)

La ligne de soutien et d’entraide en santé mentale : un numéro d’appel gratuit et 100% anonyme. A partir de ce numéro vert, des bénévoles concernés par la santé mentale seront à votre écoute 7 jours sur 7 de 18h à 21h. Vous y trouverez une écoute, du soutien de vos recherches d’informations et dans vos démarches. Non strictement réservé ou spécialisé pour le personnel soignant. Bilingue : français et néerlandais.

A quels services de santé mentale pouvez-vous faire appel ?

Soins psychologiques de première ligne (SPPL) ou spécialisés

Les soins psychologiques de première ligne (SPPL) ou spécialisés (pour une problématique plus importante) sont remboursés via les réseaux de santé mentale. En effet, l’INAMI a organisé le remboursement des séances ambulatoires chez des psychologues cliniciens et des orthopédagogues cliniciens conventionnés. Pour bénéficier du remboursement des séances, le psychologue clinicien ou l’orthopédagogue clinicien conventionné que le patient choisit doit participer au réseau bruxellois de soins en santé mentale (ou aux réseaux limitrophes). Il n’est pas nécessaire d’obtenir une prescription médicale. Si le patient est dans l’impossibilité de se déplacer, des soins à domicile ou par vidéo peuvent aussi être envisagés. Une série de psychologues cliniciens sont conventionnés avec Brumenta, le réseau pour adultes en région bruxelloise et référencés par commune.

Les SSM – Services de santé mentale de la Région de Bruxelles-Capitale

L’ensemble de ces services sont listés par commune .

Est-ce que d’autres initiatives existent ?

Fedris – Projet pilote Burn out

Depuis 2019, Fedris, l’Agence Fédérale des risques professionnels, a lancé un “projet pilote burn out” destinés aux travailleurs des secteurs des hôpitaux, des MR/MRS et d’autres activités de soins infirmiers résidentiels. Il s’agit d’un trajet d’accompagnement gratuit pour les personnes présentant les premiers signaux de burnout. Pour les travailleurs qui remplissent les conditions de participation, il est possible d’introduire une demande jusqu’au 31/12/2022 en complétant le formulaire de dépistage disponible sur le site internet de Fedris.