Famiris

De retour d’une zone orange ou rouge ? La vigilance est de mise en maison de repos

A l’heure où le nombre de contaminations augmente, il est essentiel que chacun agisse à son niveau pour réduire la propagation du coronavirus. Les maisons de repos (et de soins) prennent en charge des personnes particulièrement fragiles. C’est pourquoi chaque établissement bruxellois rappellera aux familles de leurs résidents les règles en vigueur. En parallèle, les proches partis en vacances dans une zone orange ou rouge ne pourront pas rendre visite à un résident durant les 14 jours suivant leur retour.

Ces dernières semaines, une série de mesures a été décidée pour permettre aux maisons de repos de répondre de manière appropriée à une éventuelle recrudescence de cas de COVID-19. La mise en place de ces mesures doit permettre un équilibre entre le bien-être et la sécurité des résidents et du personnel des maisons de repos bruxelloises. Alors que le nombre de contaminations augmente, il est important d’être d’autant plus vigilant dans les établissements accueillant des personnes plus fragiles.

Zones oranges et rouges : des règles spécifiques

Chaque citoyen revenant d’une zone orange ou rouge ne pourra rendre visite à un résident. Et ce, durant une durée de 14 jours suivant son retour. La liste des pays considérés comme zone orange ou rouge est régulièrement mise à jour sur le site des Affaires étrangères. A noter que les pays situés en dehors de l’Union Européenne et de l’espace Schengen sont automatiquement considérés comme zones rouges. Ils ne sont pas accessibles excepté pour des voyages essentiels. Toute personne qui visite ces pays fera l’objet, à son retour en Belgique, d’une quarantaine de 14 jours et d’un dépistage obligatoires.

L’importance des gestes barrières

Le respect des gestes barrières par tous permet de combattre la propagation du virus. C’est pourquoi les maisons de repos rappelleront aux familles de leurs résidents les règles actuellement en vigueur dans leur établissement. Chaque visiteur est tenu de se conformer aux règles de base :

  • Se laver les mains à l’entrée et à la sortie de l’établissement ;
  • Respecter une distance physique de 1m50 ;
  • Porter un masque au sein de l’établissement ;
  • Compléter le registre des visites ;
  • Compléter l’attestation sur l’honneur ;
  • Eviter les contacts physiques (hors situation de fin de vie).

Au vu de la situation exceptionnelle rencontrée, il est primordial que chacun joue son rôle. C’est ensemble que nous pourrons sortir de cette crise.

Plus d’informations

Retrouvez toutes les informations dans les circulaires relatives au coronavirus.

Contact

presse@iriscare.brussels