Famiris

Première semaine de suivi des contacts à Bruxelles : état des lieux

Les autorités sanitaires bruxelloises, sous la direction des Services du Collège réuni (qui fait partie de la Commission communautaire commune), ont lancé le lundi 11 mai le suivi des contacts dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 pour la Région bruxelloise.

Au cours de cette première semaine, 1 450 personnes ont été contactées par la cellule de contact. Entre-temps, 145 nouvelles personnes ont été formées dans ce centre d’appel de Bruxelles. Parmi elles, 129 sont d’ores et déjà en service. En outre, 20 agents de terrain travaillent déjà activement. Ces agents sont déployés pour interroger et conseiller les personnes entrées en contact direct ou indirect avec le virus COVID-19 lorsqu’elles ne peuvent être jointes par téléphone.

Ce suivi permet d’identifier les personnes ayant été en contact avec un porteur confirmé ou très probable du Covid-19. Pour dépister rapidement ces personnes, il est utile de les informer de leur potentielle contamination et de leur donner ensuite les conseils adaptés.

Pour le Ministre bruxellois de l’Action Sociale et de la Santé, Alain Maron : « Réussir la phase de déconfinement est un objectif en soi. Il dépend notamment du bon respect des mesures de dépistage et de suivi des contacts qui sont mises en place.  Plus que jamais, durant toute cette période, la responsabilité de chacun et la solidarité entre toutes et tous constituent les conditions de la réussite du déconfinement.

Plus d’informations sur le fonctionnement du suivi des contacts.

Pour en savoir plus :

presse@iriscare.brussels