Famiris

Résultats de l’étude relative aux allocations familiales bruxelloises

À la suite de la sixième réforme de l’État, la compétence des allocations familiales a été transférée aux entités fédérées le 1er janvier 2019. Iriscare reprend intégralement la gestion et le paiement des allocations familiales au 1er janvier 2020.

En octobre 2017, le BSI Brussels a publié  une étude sur le futur modèle des allocations familiales en en Région de Bruxelles-Capitale. L’étude a identifié les problèmes liés à l’introduction d’un nouveau système d’allocations familiales en Région de Bruxelles-Capitale.

Sur base des problèmes soulevés par l’étude, Iriscare a élaboré différents modèles. L’étude montre que le modèle finalement retenu obtient les meilleurs résultats.

Il est clair que cette réforme est pour Bruxelles l’opportunité d’adapter au mieux la politique familiale aux caractéristiques démographiques et sociales de la Région de Bruxelles-Capitale. Par exemple : le risque de pauvreté de la population bruxelloise (30,9%) est deux fois plus élevé que celui de la population belge (15,5%). Par ailleurs, près de la moitié (41,5 %) des enfants bruxellois sont nés dans une famille dont les revenus se situent en dessous du seuil de pauvreté. Et ce, contre seulement 18,8 % pour l’ensemble de la Belgique.

L’ordonnance relative au système bruxellois d’allocations familiales est en discussion à la Commission parlementaire Affaires sociales de l’Assemblée générale de la Commission communautaire commune.

Plus d’infos ? Lisez l’étude complète ou consultez la présentation de Wim Van Lancker reprenant quelques chiffres.