Famiris myIriscare Plaintes

Nouvelles normes d’agrément

Le secteur des maisons de repos (MR) et des maisons de repos et de soins (MRS) connaît une série de réformes initiées par Iriscare en vue d’amener ces structures vers un changement de culture dans l’accueil, l’accompagnement et les soins tourné vers le bien-être des aînés.

Un arrêté révisant les normes d’agrément auxquelles doivent répondre les établissements pour ainés a été adopté le 18 janvier 2024. L’arrêté entrera en vigueur le 1e septembre 2024.

Cet arrêté est le résultat d’un vaste processus de concertation avec les fédérations professionnelles des maisons de repos, organismes assureurs, représentants des bénéficiaires, experts, et représentants des organisations syndicales.

Il fait partie d’une réforme plus globale du secteur des établissements pour aînés qui a débuté avec une révision de l’Ordonnance du 24 avril 2008 relative aux établissement pour aînés et qui s’accompagne d’une augmentation de l’encadrement des habitants en termes de personnel de réactivation et d’une révision des modalités de contrôle des établissements dans une logique d’accompagnement.

Objectifs de la réforme

La réforme des normes d’agrément vise essentiellement à améliorer la qualité de vie et de soins des ainés au sein des maisons de repos et maisons de repos et de soins.

Pour cela, l’arrêté poursuit 2 objectifs :

1. Soutenir la transformation des MR et MRS en véritables lieux de vie pour les ainés

L’objectif est de sortir d’un modèle d’établissements axé sur les soins pour tendre vers des lieux de résidence centrés sur l’ainé, où sont proposés des soins de longue durée.

Afin de soutenir cette transformation des MR et MRS en lieux de vie, les nouvelles normes consistent à améliorer le bien-être et la qualité de la prise en soins des ainés par une organisation des établissements qui :

  • promeut la participation et la liberté de choix
  • valorise les capacités
  • et encourage l’autonomie et l’indépendance des ainés.

2. Soutenir la transformation des MR et MRS en lieu de travail attractif et porteur de sens pour les membres du personnel

Les nouvelles normes consistent à donner plus de sens et à valoriser le travail des membres du personnel par une politique d’accueil et de bien-être, un renforcement de leur formation et de leur participation aux décisions, plus de concertation et de cohésion avec les ainés, et en privilégiant des soins axés sur la relation.

Et en pratique ?

Iriscare met divers outils à disposition des maisons de repos et maisons de repos et de soins afin de les aider à mettre en œuvre les nouvelles normes d’agrément :

Vous avez une question spécifique sur les nouvelles normes ? Veuillez contacter Iriscare à l’adresse email suivante : professionnels@iriscare.brussels en renseignant en objet « Nouvelles normes d’agrément secteur aînés – questions de + nom de l’institution« .

« It takes a village » : soutien au changement de culture

Iriscare a fait appel à la Fondation Roi Baudouin pour développer le projet « It takes a village » : un dispositif de soutien aux MR et MRS afin de les aider à mettre en œuvre les nouvelles normes et les accompagner au changement de culture au sein de leur établissement.

Dans la pratique, les MR et MRS qui le souhaitent peuvent bénéficier de séances de coaching, formations, co-développement et échanges de bonnes pratiques sur diverses thématiques pour l’ensemble des membres de leur personnel, en s’inscrivant sur la plateforme en ligne « It takes a village« .

L’offre dessinée a pour but de s’adapter au mieux au rythme et à la singularité de chaque situation, en fonction des besoins et souhaits. Ce dispositif est soutenu financièrement par Iriscare, et donc gratuit pour les maisons.

Parmi les activités proposées, les MR et MRS peuvent faire appel à un accompagnement aux approches Tubbe ou Montessori. Ces modèles centrés sur l’aîné ont toute leur importance car ils ont inspiré la philosophie des nouvelles normes d’agrément.

En savoir plus ?

Retrouvez les webinaires et outils pratiques liés aux nouvelles normes d’agrément et au dispositif « It takes a village » dans notre boite à outils.