Famiris

FAQ – Services effectuant des prestations à domicile

Dernière mise à jour : 16 mars 2020

Qu’en est-il du financement des services offrant des prestations à domicile ?

Le service qui rencontre une pénurie de personnel (ou manque d’équipement de protection adapté) ou un problème dans le chef du bénéficiaire et, par conséquent, fait face à une diminution de sa capacité de facturation, est invité à identifier la raison de l’absence de prestation au moment de la facturation. Le service doit justifier que cette absence de prestation est bien due à la propagation du coronavirus COVID-19. L’objectif est de faire en sorte que cette situation n’impacte qu’a minima le financement habituel des services concernés.

Quels sont les déplacements à l’extérieur du domicile qui peuvent être effectués dans le cadre de l’aide à la vie journalière ?

Jusqu’à nouvel ordre, les déplacements à l’extérieur du domicile du bénéficiaire en compagnie du travailleur dans le cadre de l’aide à la vie quotidienne (accompagnement des enfants, réalisation des courses, …) sont fortement déconseillés. Seuls les déplacements jugés indispensables par l’assistant social (rendez-vous médical non annulable, problème de santé chronique avec risques aggravants, …) pourront être effectués. En cas de doute, demander l’avis du médecin traitant.

Concernant les services d’aide à domicile, faut-il une attestation du médecin pour qu’un travailleur ayant contracté le COVID-19 puisse reprendre le travail ?

Oui. La circulaire prévoit que le membre du personnel doit rester à son domicile jusqu’à ce que le médecin atteste de sa guérison. Dès lors, une attestation écrite du médecin est requise pour permettre la reprise du travail par le membre du personnel concerné.