Famiris

Centres d’hébergement pour personnes avec un handicap

De quoi s’agit-il ?

Les centres d’hébergement pour personnes handicapées accueillent, pendant la journée, la soirée et la nuit, des personnes souffrant d’un handicap physique, mental ou sensoriel.  Chaque centre est spécialisé dans la prise en charge d’un type de handicap.

L’objectif est de favoriser l’autonomie et l’intégration sociale des personnes handicapées.

Pour qui ?

La personne souhaitant être admise dans un centre d’hébergement, doit :

  • être reconnue comme personne handicapée ;
  • introduire une demande d’admission auprès de l’Administration de la Commission communautaire commune (Cocom).

Les centres d’hébergement accueillent tant les adultes que les enfants souffrant d’un handicap.

Services et prix

Les centres d’hébergement peuvent accueillir les personnes handicapées pour la soirée et la nuit. Si nécessaire, elles peuvent également être prises en charge le week-end et en journée.
Les centres d’hébergement peuvent prendre en charge des personnes handicapées pour une période de 90 nuits maximum par année civile, en une ou plusieurs périodes.

Les centres d’hébergement leur assurent :

  • un hébergement en chambre individuelle ou commune (maximum trois lits) ;
  • un cadre de vie communautaire ;
  • une guidance médicale, psychologique et sociale ;
  • des activités créatives et récréatives ;
  • un apprentissage des actes de la vie quotidienne ;
  • un accompagnement éducatif.

Grâce à cette assistance, les personnes handicapées peuvent acquérir ou conserver les aptitudes nécessaires à la vie quotidienne et favoriser leur indépendance et intégration au sein de la société.

Une participation financière est demandée aux résidents.

Fonctionnement

Chaque centre dispose d’un conseil des usagers, constitué d’usagers ou de leurs représentants. Ce conseil formule toute suggestion relative à la qualité de vie et à l’organisation pratique de l’accueil des personnes handicapées.

Trouver un centre d’hébergement pour personnes avec un handicap à Bruxelles